Nouvelles

(29 juin 2012) - Selon un rapport publié hier par l’organisation de mesures des émissions Carbon Disclosure Project (CDP) et le cabinet de conseil Accenture, les villes européennes projettent de s’adapter au changement climatique, étant donné que celui-ci risque d'entraîner de nombreux problèmes.

Les villes doivent de plus en plus prévoir des dispositifs contre les inondations et des moyens de gérer l'eau en période de sécheresse, s'assurer que les nouveaux bâtiments soient climatisés de façon naturelle et adapter les anciens bâtiments et équipements afin qu'ils soient plus économes en énergie.

L'enquête a porté sur les émissions de gaz à effet de serre et les stratégies climatiques de 22 villes, dont Amsterdam, Berlin, Istanbul, Londres, Manchester, Moscou, Paris et Rome. Elle a révélé que 17 d'entre elles avaient terminé ou presque terminé l'évaluation des risques que le changement climatique aura sur elles. Dix-huit villes ont dit qu'elles faisaient face à des risques «importants» découlant du changement climatique et une douzaine d'entre elles considéraient ces risques comme «graves» ou «très graves».

Selon CDP, 86% des villes européennes interrogées se sont fixé un objectif de réduction de leurs émissions de 70% par rapport à la moyenne mondiale. Sur les quatre villes qui ont transmis leurs émissions à CDP, celles de Londres avaient chuté de 3,6% en 2010 par rapport à 2008, et celles de Copenhague de 5,2% par rapport à 2009. Les émissions de Berlin avaient par contre augmenté de 4,1% et celles de Rotterdam de 6%, bien que les dates d'observations ne soient pas disponibles dans l'immédiat. (EurActiv)

En savoir plus

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.