Nouvelles

(14 février 2012) - Le projet de la Commission européenne d'utiliser 82 milliards d'euros provenant de fonds structurels non engagés, pour des programmes visant à créer de l'emploi pour les jeunes et à aider les petites entreprises, pourrait saper la confiance dans la politique régionale, car il s'agit précisément de l'objectif de cette politique, ont averti les députés lors d'un débat au Parlement européen lundi.

Les députés européens ont affirmé que la proposition a donné la fausse impression que la politique de cohésion enregistrait de mauvais résultats - une impression que les députés ont vivement rejetée, faisant remarquer que plus de deux tiers des fonds de la politique régionale avaient déjà été versés ou étaient juridiquement engagés.

Les députés ont également souligné que les régions et les autres parties concernées doivent être pleinement impliquées, étant donné qu'elles espèrent légitimement recevoir les fonds restants qui, selon la proposition de la Commission, pourraient être réorientés vers d'autres projets.

En savoir plus

TOP