Nouvelles

(5 avril 2012) - Les pays européens ont réduit leur budget global pour l'aide au développement en 2011. La Grèce et l'Espagne, notamment, ont dû opérer des réductions massives en raison de leurs difficultés financières. C'est ce que révèlent des chiffres publiés hier par l'OCDE.

L'aide de l'UE aux pays en développement a été réduite d'environ 500 millions d'euros l'année dernière. Elle ne représente donc plus que 0,42% du revenu national brut, contre 0,44% en 2010. Au total, l'aide au développement versée par les Etats membres a atteint 53 milliards d'euros en 2011, selon l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Ce sont l'Espagne et la Grèce, fortement touchées par la crise, qui ont le plus réduit leur contribution avec 32,7% et 39,3% de moins respectivement. L'aide autrichienne et belge a également été revue à la baisse (14,3% et 13,3%).

En savoir plus

TOP