Nouvelles

(29 août 2012) - La Commission européenne propose de créer une carte numérique des fonds marins des eaux européennes d'ici à 2020 en rassemblant toutes les données existantes dans une base de données cohérente accessible à tous.

Dans un livre vert sur la «connaissance du milieu marin» adopté aujourd’hui, la Commission lance une consultation sur la manière dont cet objectif pourrait être atteint. Elle pose un certain nombre de questions, parmi lesquelles: «Comment les efforts déployés actuellement au sein des États membres peuvent-ils être transposés en un effort commun de l'UE?», «Comment développer de nouvelles technologies d'observation moins coûteuses?» et «Quelle peut-être la contribution du secteur privé?». La consultation est ouverte jusqu’au 15 décembre 2012.

La nouvelle carte numérique multirésolution continue des fonds marins des eaux européennes devra présenter la plus haute résolution possible et couvrir la topographie, la géologie, les habitats et les écosystèmes. Elle devra offrir un accès à des observations et des informations à jour concernant l’état physique, chimique et biologique de la colonne d’eau et être accompagnée de données connexes concernant l'incidence des activités humaines, ainsi que de prévisions océanographiques. Toutes ces informations devront être facilement accessibles, interopérables et libres d’utilisation.

Les mers et les océans qui entourent l'Europe peuvent générer des emplois motivants et gratifiants qui répondent aux attentes des jeunes, fournir l’énergie propre nécessaire afin d’éviter une catastrophe climatique, être la source de protéines pour un régime alimentaire sain et permettre d’obtenir des produits pharmaceutiques ou des enzymes à partir d’organismes qui vivent dans les conditions de température, d'obscurité et de pression les plus extrêmes.

En savoir plus

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.