Nouvelles

(6 septembre 2012) - En raison de leurs spécificités, les mutuelles se heurtent à certaines difficultés liées au fonctionnement du Marché unique, à la globalisation de l'économie et au vieillissement de la population. Le think tank Notre Europe présente un aperçu des défis auxquels le secteur mutualiste est confronté et évoque ses perspectives de développement en Europe.

Les mutuelles jouent un rôle important dans l'économie européenne. Elles emploient environ 350 000 personnes, fournissent des services sociaux et de santé à 230 millions de citoyens européens et représentent plus de 180 milliards d'euros en primes d'assurances. Pourtant, derrière ces chiffres se cachent des réalités différentes d'un pays à un autre: si dans certains pays européens les mutuelles sont très répandues et constituent des acteurs majeurs de l'économie – notamment dans les secteurs de la santé et de l’assurance – dans d'autres pays de l'UE, les mutuelles n'existent pas et leur statut n'est pas reconnu.

Les mutuelles européennes font face à des défis spécifiques. Outre la diversité de régimes juridiques s'appliquant aux mutuelles dans les États membres, qui rend difficile le développement des activités transfrontalières, la législation européenne tend à ignorer les spécificités des mutuelles et à leur imposer des règles indifférenciées, qui se fondent quasi exclusivement sur celles des autres types de sociétés.

Marie-José Fleury invite le lecteur à réfléchir sur le futur de l'économie mutualiste en Europe. Après un état de lieux du secteur mutualiste en Europe, elle décrit les principaux défis auxquels le secteur mutualiste est confronté et évoque les perspectives de ce secteur en Europe.

Accéder au document

TOP