Nouvelles

(13 septembre 2016) - La Cour des comptes européenne a dévoilé une page peu connue de l’Union européenne en révélant, le 12 septembre, s’être initialement opposée à l’adhésion de la Bulgarie et de la Roumanie.

ton alt text
© DW

La Bulgarie et la Roumanie ont adhéré à l’UE en janvier 2007, malgré l’avis de la Cour des comptes européenne (CCE), qui estimait que les deux pays n’étaient pas prêts. Dans un rapport publié le 12 septembre, les auditeurs européens déclarent vouloir éviter le même cas de figure dans les prochains élargissements.

Istvan Szabolcs Fazakas, membre de la CCE, a présenté à la presse le « méta-audit » de l’agence sur la manière dont l’aide pré-adhésion était dépensée dans les pays candidats, et notamment dans les Balkans occidentaux. Il a rappelé son expérience de président de la commission parlementaire sur le contrôle budgétaire (COCOBU) en 2006, quand la Bulgarie et la Roumanie s’apprêtaient à entrer dans le bloc.

Le rapport de la CCE sur la Bulgarie et la Roumanie de juillet 2006 indique clairement que les deux pays avaient besoin de plus de temps pour se préparer à l’accession, afin que l’argent européen y soit investi de manière adéquate, assure Istvan Szabolcs Fazakas. (EurActiv / AFP)

En savoir plus

TOP