Nouvelles

(21 novembre 2012) - Les chances de trouver un accord sur le prochain budget de l’UE, lors du sommet des 22 et 23 novembre, sont faibles. Le réseau EurActiv.fr propose un récapitulatif des chiffres annoncés et la synthèse des positions des grands États.

Les premières propositions de la Commission européenne pour définir le cadre financier pour la période 2014-2020 de l’Union européenne datent de juillet 2011. Depuis, les discussions entre les États. ont donné lieu à des marchandages sans fin et ce n’est que le début.

Alors qu’il devient urgent de connaître les grandes lignes budgétaires des sept années à venir pour permettre aux institutions de réformer les politiques communes en connaissance de cause, les négociations semblent au point mort. Toutes les sources diplomatiques s’accordent à dire qu’il sera extrêmement difficile de trouver des points de convergences entre les différentes positions lors du sommet européen des 22 et 23 novembre.

Après une tentative de la présidence chypriote en octobre de débloquer la situation, sans succès, les dernières propositions ont été faites par le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, le 14 novembre. Elles ont été rejetées par presque tous les camps: aussi bien par les partisans de l’austérité dure (Royaume-Uni) que par la Commission qui continue de réclamer une hausse de son budget. La France a adressé une fin de non-recevoir en raison des coupes sèches dans le budget de la politique agricole commune. A la veille de la rencontre à Bruxelles entre les Vingt-Sept, la rédaction d’EurActiv. fr reproduit une partie d’un document interne du Conseil européen. Il synthétise les dernières propositions chiffrées. (Avec EurActiv.fr)

En savoir plus

 

Nouvelle proposition de la Commission (26/11/12)

TOP