Nouvelles

(22 novembre 2012) - Un nouveau rapport du réseau Startup Genome, réalisé en collaboration avec des chercheurs de l'université Stanford et de l'université de Californie à Berkeley, évalue et classe les villes offrant les meilleurs «écosystèmes à start-up» au monde.

L'étude tire ses information d'un outil interactif en ligne, «Startup Compass», qui rassemble des données comparatives provenant de plus de 50 000 entrepreneurs et start-up à travers le monde, ainsi que de différentes sources externes. Il note et classe les écosystèmes à start-up des villes de classe mondiale en fonction des indicateurs suivants:

  • Production de start-up: situation de l'entrepreneuriat et niveau de maturité des start-up dans la région.
  • Financement: disponibilité et importance du capital-risque pour les start-up.
  • Performance: performance et potentiel de performance des start-up.
  • Esprit d'entreprise: niveau de vision et de résilience des créateurs d'entreprise.
  • Innovation: rapidité d'adoption de technologies, modes de gestion et modèles commerciaux nouveaux.
  • Appui: qualité du réseau d'accompagnement (y compris parrainage, fournisseurs de services et types de financement disponibles).
  • Talent: principales caractéristiques des créateurs.

Sans surprise, c'est la Silicon Valley qui arrive en tête de liste, suivie de Tel-Aviv, seule ville non américaine du top 5. Seules quatre villes européennes figurent dans le top 20: Londres (7ème), Paris (11ème), Moscou (14ème) et Berlin (15ème). Le rapport identifie également 20 villes «de second rang», dont neuf sont européennes. Par ordre alphabétique: Amsterdam, Barcelone, Copenhague, Dublin, Helsinki, Madrid, Milan, Varsovie et Zurich. (Avec The Atlantic Cities)

En savoir plus (EN)

TOP