Nouvelles

(12 décembre 2012) - La Mission Opérationnelle Transfrontalière (MOT) a publié les principaux résultats du premier séminaire européen sur l’observation des territoires transfrontaliers qui a réuni 160 participants à Nancy avant-hier.

Le séminaire a mis en avant l’importance des interdépendances territoriales liées à la frontière, les difficultés (par exemple en terme de transports ou de logement) mais également les potentialités économiques ou en terme d’emploi que la situation frontalière recèle. Les réalités transfrontalières, souvent méconnues, ne peuvent plus être ignorées aujourd’hui. La nécessité de mettre en place des outils d’observation pérennes et coordonnés pour pouvoir les analyser et les comprendre est un préalable absolu à la mise en place de politiques locales et nationales adaptées.

Pour aller plus loin et poser les jalons d’une véritable observation statistique transfrontalière au niveau européen, les représentants des différents Etats souhaitent créer un comité stratégique dédié à l’observation des territoires transfrontaliers qui permettra de faire dialoguer les démarches nationales d’observation entre les pays. Ce comité permettra d’appréhender les évolutions importantes, sur des thématiques essentielles comme le marché du travail, les flux et les transports,l’enseignement et la formation ou encore la santé.

Le séminaire a également permis de présenter des démarches locales d’observation transfrontalière comme celles de l’Atlas de l’aire métropolitaine de Lille, l’expérience construite entre l’Irlande et l’Irlande du Nord ou encore l’expérience de l’Observatoire statistique de l’espace transfrontalier genevois.

En savoir plus

 

En savoir encore plus

TOP