Nouvelles

(16 mars 2017) - En 2016, 1 204 300 primo-demandeurs d’asile ont introduit une demande de protection internationale dans les États membres de l’UE, un chiffre légèrement en baisse par rapport à 2015 (1 257 000 primo-demandeurs d’asile enregistrés) mais près du double de celui de 2014 (562 700).

Roaming
© Hensleytraveler

Les Syriens (334 800 primo-demandeurs d’asile), les Afghans (183 000) et les Irakiens (127 000) sont restés en 2016 les trois principales nationalités des personnes sollicitant une protection internationale dans les États membres de l’UE, représentant un peu plus de la moitié de l’ensemble des primo-demandeurs d’asile.

En proportion de la population de chaque État membre, le nombre le plus élevé de primo-demandeurs en 2016 a été enregistré en Allemagne (8 789 primo-demandeurs d’asile par million d’habitants), devant la Grèce (4 625), l'Autriche (4 587), Malte (3 989), le Luxembourg (3 582) et Chypre (3 350).

À l’opposé, les nombres les plus faibles ont été observés en Slovaquie (18 demandeurs par million d’habitants), au Portugal (69), en Roumanie (94), en République tchèque et en Estonie (114 chacun).

En savoir plus

TOP