Nouvelles

(07 août 2017) - En 2015, les États membres de l'Union européenne ont déclaré avoir consacré près de 153 milliards d'euros de dépenses publiques aux «loisirs, à la culture et à la religion». Ce chiffre équivaut à 1,0% du PIB de l'UE.

FEAD
© Leonhard Konitsch

En comparaison, ce montant est beaucoup plus bas que celui consacré à d'autres fonctions telles que la protection sociale (dépenses équivalant à 19,2% du PIB en 2015), la santé (7,2%), l’éducation (4,9%) ou même la défense (1,4%).

Cependant, il est supérieur aux dépenses publiques consacrées à la protection de l'environnement (0,8%) et au logement et équipements collectifs (0,6%).

En 2015, le rapport au PIB des dépenses publiques pour les loisirs, la culture et la religion variait selon les États membres de l'UE. L'Irlande (0,6%), la Grèce, l'Italie et le Royaume-Uni (les trois 0,7%) ont le taux le plus faible en termes relatifs, contrairement à la Hongrie (2,1%) et à l'Estonie (2,0%). 21 des 28 États membres enregistrent un ratio de 1,0% ou plus.

En savoir plus (EN)

TOP