Nouvelles

(04 décembre 2017) - L’OCDE prévoit un redressement de l’économie mondiale, mais préconise une poursuite de l’action publique afin de mobiliser le secteur privé au service d’une croissance plus forte et plus inclusive.

OCDE
© CCO Creative Commons

La croissance économique mondiale s’est affermie, sur fond de mesures de relance monétaires et budgétaires permettant d’étayer un redressement généralisé et synchronisé dans la plupart des pays, selon les dernières Perspectives économiques de l'OCDE.

Dans la zone euro, la croissance devrait s’établir à 2.4% en 2017 et 2.1% en 2018, soit une révision à la hausse par rapport aux prévisions antérieures qui est à mettre au crédit d’une progression plus vigoureuse dans certains pays européens clés, avant de ralentir pour revenir à 1.9% en 2019.

En Allemagne, l’économie devrait croître au rythme de 2.5 % en 2017, 2.3 % en 2018 et 1.9 % en 2019. La France devrait enregistrer une croissance de 1.8% sur la période 2017 18 et de 1.7% en 2019, tandis qu’en Italie, le rythme sera de 1.6 % cette année, de 1.5 % en 2018 et de 1.3% en 2019.

Au Royaume-Uni, le ralentissement de la croissance devrait se poursuivre jusqu’en 2018, du fait de la poursuite des incertitudes entourant l’issue des négociations relatives à la décision de quitter l’Union européenne et de l’impact sur la hausse de l’inflation sur le pouvoir d’achat des ménages. Dans ce contexte, la croissance de l’économie britannique devrait s’établir à 1.5% cette année, 1.2% en 2018 et 1.1% en 2019.

En savoir plus

TOP