Nouvelles

(10 avril 2018) - L'Union européenne et ses États membres restent le premier donateur au monde d'aide publique au développement (APD) avec un montant total de 75,7 milliards d’euros en 2017.

Aid
© Creative Commons

Ce montant représente 0,50% du revenu national brut de l'UE. Ce taux est nettement supérieur à la moyenne de 0,21% des membres du Comité d'aide au développement (CAD) ne faisant pas partie de l'UE, malgré une légère baisse par rapport à l'année précédente.

L'APD totale, déclarée au CAD de l'OCDE par l'ensemble des donateurs, a diminué, passant de 131 milliards d’euros en 2016 à 130 milliards d’euros en 2017. L'APD fournie à titre collectif par l'UE a représenté 57% de l'APD totale en 2017.

En 2017, quatre États membres de l'UE ont alloué au moins 0,7% de leur revenu national brut à l'aide publique au développement: le Danemark, le Luxembourg, le Royaume-Uni et la Suède.

En savoir plus

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.