Nouvelles

(24 juillet 2018) - La Commission européenne développe aujourd'hui le concept de «centres contrôlés» ainsi que des mesures à court terme susceptibles d'améliorer la prise en charge des migrants débarqués dans l'UE, et donne une première esquisse des «dispositifs régionaux de débarquement» avec des pays tiers.

CSDP EEAS
© CSDP EEAS

L'objectif principal des centres contrôlés serait d'améliorer le processus consistant à distinguer les personnes qui ont besoin d'une protection internationale, des migrants en situation irrégulière qui n'ont pas le droit de rester dans l'UE, tout en accélérant les opérations de retour.

Les centres seraient gérés par l'État membre d'accueil, avec le soutien plein et entier de l'UE et de ses agences, et pourraient revêtir un caractère temporaire ou ad hoc en fonction de leur situation géographique.

L'objectif des dispositifs régionaux de débarquement est de permettre un débarquement rapide et sûr des personnes secourues en mer, sur les deux rives de la Méditerranée, conformément au droit international, et notamment au principe de non-refoulement, et un traitement responsable après le débarquement.

En savoir plus

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.