Nouvelles

(07 février 2019) - En 2017, la consommation d’énergie dans l’Union européenne a continué d’augmenter pour la troisième année consécutive, s'éloignant ainsi des objectifs d'efficacité énergétique.

Energy
© CC0 Public Domain

La consommation d'énergie primaire s'est élevée à 1 561 millions de tonnes équivalent pétrole (Mtep), tandis que la consommation d'énergie finale a atteint 1 222 Mtep. Par rapport à l'an dernier, les deux niveaux ont augmenté d'environ 1%.

En 2017, la consommation d’énergie finale a diminué par rapport à 2016 dans quatre États membres seulement: Belgique (-1,2%, 36,0 Mtep en 2017), Royaume-Uni (-0,8%, 133,3 Mtep), Italie (-0,6%, 115,2 Mtep) et Slovénie (-0,3%, 4,9 Mtep). Les hausses les plus importantes ont été enregistrées en Slovaquie (+7,0%, 11,1 Mtep en 2017), à Malte (+6,7%, 0,6 Mtep) et en Pologne (+6,5%, 71,0 Mtep).

Parmi les 23 États membres dans lesquels la consommation d’énergie finale a diminué entre 2006 et 2017, seule la Grèce (-2,3% p. a.) a enregistré une baisse annuelle moyenne de plus de 2%. La consommation a augmenté à Malte (+2,7% p. a.), en Pologne (+1,4% p. a.), en Lituanie (+0,7% p. a.), en Autriche (+0,3% p. a.) et en Hongrie (+0,1% p. a.).

En savoir plus

TOP