Nouvelles

(27 février 2019) - Dans son évaluation annuelle, la Commission européenne souligne aujourd'hui la nécessité de promouvoir les investissements, de mener des politiques budgétaires responsables et de mettre en œuvre des réformes bien conçues. Les défis varient considérablement d'un pays à l'autre.

Europe
© Eurodiaconia

Cet examen des défis spécifiques à chaque pays s'inscrit dans le contexte d'une économie européenne qui devrait croître pour la septième année consécutive en 2019, mais à un rythme plus modéré.

Le niveau de l'emploi n'a jamais été aussi élevé et les chiffres du chômage sont au plus bas. Les finances publiques se sont également améliorées à tous les niveaux, même si certains pays restent confrontés à des niveaux d'endettement élevés.

Il subsiste toutefois des défis à relever: les niveaux de productivité restent faibles, le vieillissement de la population s'intensifie et les mutations technologiques rapides ont une forte incidence sur les marchés du travail.

Le revenu réel des ménages demeure inférieur aux niveaux d'avant la crise dans certains États membres. Le chômage des jeunes a été considérablement réduit, mais reste à un niveau inacceptable dans certains pays.

En savoir plus

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.