Nouvelles

(06 mars 2019) - La Commission européenne dresse aujourd'hui le bilan des «progrès accomplis» au cours des quatre dernières années et décrit les mesures qui sont encore nécessaires pour relever les défis actuels et futurs en matière de migration.

Migrants
© Wikimedia Commons

Depuis trois ans, les chiffres des arrivées n'ont cessé de diminuer et les niveaux actuels ne représentent que 10% du niveau record atteint en 2015. Toutefois, le fait que le nombre d'arrivées irrégulières ait diminué ne constitue nullement une garantie pour l'avenir, eu égard à la poursuite probable de la pression migratoire.

Les problèmes les plus urgents nécessitant des efforts supplémentaires sont les suivants:

• Renforcer l'aide au Maroc.

• Améliorer les conditions d'accueil déplorables en Libye.

• Gestion des migrations en Grèce.

• Accords temporaires en matière de débarquement.

En savoir plus

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.