Nouvelles

(08 mars 2019) - Dans l’Union européenne, près de 9,4 millions de personnes occupaient des postes d’encadrement: 6,0 millions d’hommes (64% du total) et 3,4 millions de femmes (36%).

Management
© CC0 Public Domain

La plus grande proportion de femmes occupant des postes d’encadrement est enregistrée en Lettonie (56%), seul État membre où les femmes sont majoritaires (56%) à ce niveau de responsabilité. Viennent ensuite la Bulgarie et l’Estonie (49% chacune), la Pologne et la Slovénie (47% chacune), la Hongrie (43%), la Lituanie et la Suède (42% chacune), l’Irlande (41%) et la Slovaquie (40%).

À l’inverse, les femmes constituent moins d’un tiers des cadres au Luxembourg (15%), à Chypre (23%), en Tchéquie, au Danemark, en Italie et aux Pays-Bas (29% chacun), en Allemagne (30%), ainsi qu’en Grèce et en Autriche (32% chacune).

La plus forte proportion de femmes membres de conseils d’administration des plus grandes entreprises cotées en bourse est enregistrée en France (44%). Viennent ensuite l’Italie et la Suède (36% chacune), la Finlande (35%) et l’Allemagne (34%). La Lituanie arrive en tête avec plus d’un quart de femmes cadres dirigeants des plus grandes entreprises cotées en bourse (28%). Elle est suivie par la Bulgarie et la Lettonie (27% chacune) ainsi que par la Roumanie (25%).

En savoir plus

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.