Nouvelles

(04 septembre 2019) - Huit semaines avant le retrait du Royaume-Uni de l'UE le 31 octobre, la Commission a une nouvelle fois demandé aujourd'hui, dans sa 6e communication relative à la préparation au Brexit, à toutes les parties prenantes de l'Union à 27 de se préparer à une sortie sans accord.

Banksy
© Dunk

La Commission européenne a publié ce jour une liste de contrôle détaillée destinée à aider les entreprises entretenant des relations commerciales avec le Royaume-Uni à faire leurs derniers préparatifs.

La Commission a en outre proposé au Parlement européen et au Conseil d'apporter des ajustements techniques ciblés à la durée des mesures d'urgence prévues par l'UE en cas d'absence d'accord dans le domaine des transports et de la pêche.

La Commission a également proposé que le Fonds de solidarité de l'Union européenne et le Fonds européen d'ajustement à la mondialisation soient mis à disposition pour soutenir les entreprises, les travailleurs et les États membres les plus touchés par une sortie sans accord.

En savoir plus

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.