Nouvelles

(24 septembre 2019) - Les ministres de l'Intérieur de cinq pays de l'Union se sont mis d'accord hier sur un nouveau plan de répartition des migrants sauvés de la Méditerranée afin d'alléger la pression sur les Etats du sud de l'UE.

Migrants
© Institut Jacques Delors

Le plan sera présenté aux ministres de l'Intérieur des 28 pays de l'UE le 8 octobre, l’intention des cinq étant de rallier autant d'États que possible au programme et de résoudre l'une des questions les plus controversées auxquelles l'Union a été confrontée ces dernières années.

Le ministre maltais de l'Intérieur, Michael Farrugia, a été rejoint lors de la réunion de lundi par ses homologues d'Italie, de France, d'Allemagne et de Finlande, qui assure la présidence tournante de l'Union européenne.

Les détails de l'accord n'ont pas été communiqués mais la ministre italienne de l'Intérieur, Luciana Lamorgese, a déclaré que l'idée était que les migrants secourus soient répartis dans divers États de l'UE dans les quatre semaines suivant leur arrivée à terre. Ces pays traiteraient alors leurs demandes d'asile et les accueilleraient si elles remplissaient les conditions nécessaires ou organiseraient leur rapatriement dans le cas contraire. (EurActiv / Reuters)

En savoir plus (EN)

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.