Nouvelles

(27 mars 2020) - Les dirigeants de l'UE ne s’entendent toujours pas sur la réponse économique au coronavirus, les pays du Nord rejetant l'idée d'émettre des dettes communes («coronabonds») proposées par neuf États membres pour financer la reprise.

Food
© Wikipedia

Au cours d'un sommet virtuel tenu par vidéoconférence, les 27 chefs d'État et de gouvernement ont été contraints d'édulcorer la formulation du texte sur la réponse économique européenne au coronavirus, après que l'Italie ait menacé de rejeter le projet de conclusions en raison des conditions liées à l'aide financière de l'UE.

Malgré quelques premiers signes d'ouverture à la discussion sur les «coronabonds», l'Allemagne et les Pays-Bas ont clairement fait savoir qu'ils n'accepteraient pas d'instruments de dette communs.

Au final, le Conseil européen a passé la patate chaude à l'Eurogroupe des ministres des finances, qui tentera une fois de plus de proposer au cours des deux prochaines semaines des solutions aux retombées économiques du coronavirus. (EurActiv)

En savoir plus (EN)

TOP