Nouvelles

(30 mars 2020) - Tous les migrants et demandeurs d'asile vivant actuellement au Portugal seront traités comme des résidents permanents pendant la crise du coronavirus, a annoncé le gouvernement.

Cascais
© REUTERS/Rafael Marchante

Les changements, annoncés samedi, permettront aux étrangers, migrants et demandeurs d’asile en attente de permis de séjour d’avoir plein accès aux services publics.

Il leur suffira de fournir la preuve d'une demande de résidence en cours pour pouvoir utiliser les services de santé, le système d'aide sociale, ouvrir des comptes bancaires et signer les contrats de travail et de location.

Cette politique n'est pas purement philanthropique: si elle est correctement mise en œuvre, le gouvernement portugais espère qu'elle contribuera à prévenir la contagion en réduisant les contacts entre le personnel de contrôle aux frontières et les demandeurs.

On ne sait pas encore combien de personnes seront concernées par la nouvelle loi mais les statistiques du gouvernement montrent que quelque 135 000 personnes - en majorité des Brésiliens, suivis des Roumains, Ukrainiens, Britanniques et Chinois - ont obtenu un permis de séjour en 2019. (REUTERS / Courrier international / El País)

En savoir plus

TOP