Nouvelles

(07 avril 2020) - Le premier ministre néerlandais Mark Rutte et la chancelière allemande Angela Merkel ont exclu le président du Parlement européen David Sassoli des discussions sur la réponse à la crise du coronavirus, rapporte El Pais.

David Sassoli
© Commission européenne

«Les principaux dirigeants européens ont tenu une deuxième visioconférence sur la crise du coronavirus lundi (6 avril) en l'absence notable du président du Parlement européen, David Sassoli», rapporte le quotidien espagnol.

«Le dirigeant de la seule institution européenne choisie au suffrage universel a été délibérément exclu une fois de plus du forum chargé de préparer la feuille de route pour un plan de relance global [...] L'Allemagne et les Pays-Bas sont responsables de l'exclusion de Sassoli», ajoute le journal.

Lors du dernier Conseil de l'UE, les dirigeants européens ont demandé aux quatre présidents représentant la Commission, l'Eurogroupe, la Banque centrale européenne et le Conseil de l'UE de présenter des propositions informelles pour un plan de relance. Dans des circonstances normales, la discussion devrait être menée par les cinq présidents, y compris M. Sassoli.

Toutefois, les médias espagnols ont rapporté la semaine dernière que Mme Merkel avait bloqué la participation de l'Italien, craignant qu'il ne fasse pression pour les coronabonds, une option à laquelle Berlin s'oppose farouchement. (EurActiv)

En savoir plus (EN)

TOP