Nouvelles

(19 mai 2020) - La chancelière allemande, Angela Merkel, et le président français, Emmanuel Macron, ont présenté une proposition conjointe de plan de relance européen à hauteur de 500 milliards d’euros, pour sortir l’UE de la crise de façon «unie et solidaire».

Macron & Merkel
© Wikipedia

L’Allemagne et la France souhaitent établir un vaste plan de relance pour faire face aux conséquences du COVID-19.

La majeure partie de ce fonds, alloué sous la forme de subventions et non de prêts, ira «aux secteurs et aux régions les plus durement touchés», comme l’a précisé Angela Merkel lors d’une conférence de presse.

À court terme, l’initiative visera à aider les pays les plus affectés à se relever, mais elle permettra aussi de «renforcer l’adaptabilité, la convergence et la compétitivité des économies européennes», explique la chancelière.

Si les dirigeants de certains pays comme l’Espagne et l’Italie ont manifesté leur soutien, reste à voir si les «quatre radins» — l’Autriche, le Danemark, la Suède et les Pays-Bas — accepteront l’idée de dette commune, à laquelle ils se sont opposés jusqu’à présent. Le chancelier autrichien, Sebastian Kurz, a immédiatement annoncé sur Twitter qu’il s’était entretenu avec ses trois homologues et que «[leur] position rest[ait] inchangée». (EurActiv)

En savoir plus

TOP