Nouvelles

(28 mai 2020) - Pour que la reprise soit «durable, homogène, inclusive et équitable» pour tous les États membres, la Commission propose de créer un nouvel instrument pour la relance, «Next Generation EU», qui s'inscrit dans un budget à long terme «puissant, moderne et révisé» pour l'Union.

Next Generation EU
© Commission européenne

L'instrument Next Generation EU mobilisera des fonds en relevant temporairement le plafond des ressources propres à 2,00 % du revenu national brut de l'Union, ce qui permettra à la Commission d'utiliser sa note de crédit solide pour emprunter 750 milliards d'euros sur les marchés financiers. L’instrument consistera entre autres en:

• une nouvelle facilité pour la reprise et la résilience d'un montant de 560 milliards d'euros à la disposition de tous les États membres, mais concentrée sur ceux qui ont été les plus touchés et où les besoins en matière de résilience sont les plus importants;

• un complément de 55 milliards d'euros pour les programmes actuels de la politique de cohésion entre aujourd'hui et 2022 au titre de la nouvelle initiative REACT-EU qui sera réparti en fonction de la gravité des effets socio-économiques de la crise, notamment le taux de chômage des jeunes et la prospérité relative des États membres;

• une proposition de renforcement du Fonds pour une transition juste à hauteur de 40 milliards d'euros, afin d'aider les États membres à accélérer la transition vers la neutralité climatique;

• un renforcement de 15 milliards d'euros pour le Fonds européen agricole pour le développement rural afin d'aider les zones rurales à effectuer les changements structurels nécessaires conformément au pacte vert pour l'Europe et à réaliser les objectifs ambitieux conformément à la nouvelle stratégie en faveur de la biodiversité et à celle dite «De la ferme à la table».

En savoir plus

TOP