Nouvelles

(22 octobre 2013) - Avec l’adoption de son programme de travail pour 2014, la Commission européenne recense les propositions porteuses de croissance à mener à bien en priorité dans les prochains mois, insiste sur l’achèvement de l’Union bancaire, du marché unique et de la stratégie numérique et fait en sorte que les nouvelles mesures relevant du cadre financier pluriannuel 2014-2020 entrent rapidement en application, en particulier pour lutter contre le chômage des jeunes.

La croissance et l’emploi demeurent la priorité numéro un de la Commission, qui mettra particulièrement l’accent sur la lutte contre le chômage des jeunes et l’amélioration de l’accès au financement en 2014.

La Commission afffirme qu’elle veillera aussi tout particulièrement à assurer le succès du lancement du nouveau train de mesures relevant du cadre financier pluriannuel pour la période 2014-2020. Selon la Commission, il est essentiel que ces mesures soient mises en œuvre rapidement, de sorte que les citoyens et les entreprises puissent bénéficier dès que possible de nouveaux investissements et de la réalisation de nouveaux programmes.

Pour la première fois, la Commission a inclus dans son programme de travail une liste de propositions législatives qui ont déjà été adoptées et qui, selon elle, méritent une attention particulière, compte tenu de leur importance et du fait qu’elles sont suffisamment avancées pour avoir une chance réelle d’être adoptées dans les prochains mois. Ces initiatives (énumérées à l’annexe 1 du programme de travail) donnent une indication des domaines dans lesquels la Commission s’investira spécialement au cours des six mois précédant les élections européennes.

En savoir plus

TOP