Nouvelles

(23 octobre 2013) - Des entrepreneurs du secteur de la haute technologie et des pionniers de la communauté des jeunes entreprises en Europe présentent aujourd'hui aux dirigeants de l'UE un manifeste exposant la manière dont celle-ci devrait s’adapter à l’ère du numérique.

Elaboré par les 9 membres du Startup Leaders Club, le Manifeste pour l’entrepreneuriat et l’innovation fait 22 recommandations à la Commission européenne, aux États membres et aux entreprises de l’UE dans les domaines de l’éducation et des compétences, de l’accès aux talents, de l’accès aux capitaux, de la protection des données et de la conduite de la réflexion. Par exemple:

  • Les entreprises et les États membres devraient encourager les étudiants universitaires à créer une entreprise avant d'être diplômés.
  • Les États membres et la Commission européenne pourraient faire de l’Europe le meilleur terrain de création d'entreprise et de recrutement pour les talents hautement qualifiés, en instaurant un visa paneuropéen pour la création de start-up.
  • Les entreprises et les gouvernements de l’Union européenne devraient acheter davantage à des petites entreprises.
  • La Commission européenne est invitée à supprimer l’obligation imposée aux fournisseurs de données de conserver les données dans un pays donné.
  • Les États membres sont invités à désigner un «Chief Digital Officer» (haute-autorité pour le numérique) dans tous les pays de l’UE.
  • Le Startup Europe Leaders Club est un groupe indépendant de créateurs d'entreprises dans le domaine technologique qui servent d'exemples aux entrepreneurs européens du web et conseillent la Commission sur la manière de créer un environnement propre à inciter les entrepreneurs du web à créer leur entreprise en Europe et y rester.

    En savoir plus

    TOP