Nouvelles

(08 novembre 2013) - Après plus d'un an de négociations musclées, la commission parlementaire du développement régional (REGI) a approuvé le compromis sur la politique de cohésion pour 2014-2020. Le fonds d'investissement de 325 milliards d'euros à destination des régions pauvres entrera probablement en vigueur avant la fin de l'année.

La commission du développement régional du Parlement européen a validé hier l'accord conclu avec les États membres de l'UE sur la réforme du règlement portant sur l'ensemble des fonds européens. Une étape qui permet de franchir le dernier obstacle avant le prochain vote de l'accord en séance plénière, probablement lors de la session parlementaire du 18 au 21 novembre.

La Pologne est de loin le plus grand bénéficiaire des fonds de cohésion, avec 72,5 milliards d'euros. L'Italie arrive en deuxième position, avec 29,2 milliards d'euros.

Les régions moins développées (voir carte) sont les bénéficiaires prioritaires des fonds de cohésion. La quasi-totalité du territoire de la Pologne et le sud de l'Italie font partie de cette catégorie. Tout comme la Bulgarie, la Croatie, l'Estonie, la Lituanie, la Lettonie, le Portugal ainsi que la majorité des territoires de la Grèce, de la Hongrie, de la République tchèque, de la Roumanie et de la Slovaquie. (Avec EurActiv)

En savoir plus

 

Interview du commissaire Hahn

TOP