Nouvelles

(30 juillet 2021) - Un domaine de travail prioritaire pour l'AEIDL - la future stratégie textile de l'UE, un contrat avec la DG Environnement sur la croissance verte et l'économie circulaire, a permis à notre organisation de comprendre et d'investir dans l'industrie textile, tant du point de vue de la durabilité environnementale que de la perspective sociale.

© Bio à la Une

En conséquence, l'AEIDL se félicite de cette consultation publique dont l'objectif est de mettre en place "un cadre global pour créer les conditions et les incitations nécessaires pour stimuler la compétitivité, la durabilité et la résilience du secteur textile de l'UE, en tenant compte de ses forces et de ses faiblesses, après une longue période de restructuration et de délocalisation, et en abordant ses impacts environnementaux et sociaux".

Nous pensons qu'une stratégie européenne pour des textiles durables est la bonne approche pour conduire un changement systémique et accélérer l'économie circulaire dans l'industrie textile.

Nous soutenons son objectif d'harmonisation et de définition d'un système de mise en œuvre commun, qui permettra au secteur de contribuer à la vision du Green Deal d'une transition juste tout en soutenant la voie vers la neutralité carbone d'ici 2050.

En outre, nous soutenons l'opportunité offerte par la stratégie de renforcer la compétitivité de l'UE en facilitant une plus grande production textile nationale.

D'un point de vue social, une plus grande utilisation des matériaux et des ressources renouvelables locales (par exemple, l'eau, l'énergie) soutiendra le développement territorial local en créant des emplois. Il est fondamental de placer la durabilité au cœur de cette industrie pour accélérer le rythme du changement et favoriser une relance verte.

Sur cette base, voici les recommandations de l'AEIDL (EN).

TOP