Nouvelles

(27 janvier 2015) - L'AEIDL s’est engagée à réduire son empreinte écologique, à adopter des pratiques et comportements plus durables, à promouvoir le respect de l'environnement en son sein et auprès de ses membres, partenaires et fournisseurs. Afin d’objectiver sa démarche, l'Association est entrée dans un processus d’obtention d’une certification environnementale.

En tant qu'association sans but lucratif dédiée à la promotion du développement local, l’AEIDL estime qu'il est essentiel de surveiller les conséquences environnementales de ses activités et de celles de ses fournisseurs, de minimiser son impact quotidien et de le faire savoir à l’extérieur.

Pour ce faire, l’AEIDL cherche à obtenir le label «Entreprise Eco-dynamique» pour son siège à Bruxelles. Afin de d surveiller ses impacts à compter de janvier 2015, l’Association est en train de mettre en place une «Eco-Equipe» et pris un certain nombre de mesures environnementales.

L'AEIDL souhaite réduire continuellement son empreinte écologique en optant pour des formes de mobilité plus écologiques, une consommation des ressources plus rationnelle, une diminution de ses déchets et leur valorisation par le recyclage.

Parmi les résultats attendus:

  • Réduction des émissions de carbone dans l'atmosphère tant pour ses bureaux qu’en matière de transport en minimisant la consommation de carburant pour les déplacements liés au travail;
  • Diminution de la consommation d’eau, des ressources et des matières premières (notamment en privilégiant les matériaux écologiques pour les fournitures et le mobilier de bureau);
  • Moins de déchets;
  • Promotion de pratiques respectueuses de l’environnement de la part de ses fournisseurs, de ses partenaires et de ses membres.

Déclaration environnementale de l'AEIDL (EN)

TOP