Nouvelles

(29 septembre 2017) - La 1ère Journée européenne des initiatives citoyennes durables a débuté par un séminaire rassemblant à Bruxelles, au Comité économique et social européen (CESE), groupes locaux pour la transition écologique et décideurs politiques.

CESE-EESC
© CESE

Le lancement de la 1ère Journée européenne des initiatives citoyennes durables a rassemblé environ 130 personnes, dont des représentants de nombreux groupes citoyens et de plusieurs institutions européennes (CESE, Commission et Parlement européen).

«Je m’étonne toujours qu’un défi aussi global et complexe que la lutte contre le changement climatique mobilise autant de gens, tous prêts à faire quelque chose à leur modeste niveau», a confié Robert Hall, président d’ECOLISE, le réseau européen des initiatives citoyennes durables, à l’origine de la création de cette Journée.

Le panel et les débats se sont concentrés sur les principaux défis et obstacles auxquels sont confrontées les initiatives citoyennes de transition écologique, à commencer par l’absence de financement, la difficulté de renforcer les compétences et celle aussi de concilier engagement et activité professionnelle.

Ancien directeur général de l’Environnement à la Commission européenne, Karl Falkenberg a résumé l’ensemble de la rencontre: «La durabilité devrait être une marque qui unifie l’Europe (…) mais il faut reconnaître que toutes ces belles initiatives restent encore marginales. Un des grands défis est de les diffuser auprès du grand public et de les faire remonter auprès des élus, en risquant alors de se heurter aux partis politiques. L’électorat dans sa majorité résiste au changement, notamment aux nouveaux comportements qu’exige la transition écologique. Or, en démocratie, les partis et les autorités répondent avant tout à ce que la majorité demande.»

Lire l'article

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.