Nouvelles

(10 mars 2020) - Le 19 février, l'AEIDL a visité la Fondation MAAVi, qui cherche à promouvoir l'intégration des migrants en fournissant à leurs enfants un soutien basé sur les valeurs du sport et du collectif.

MAAVi
© MAAVi

Depuis les années 1980, la province d'Almería dans le sud-est de l'Espagne abrite la plus grande concentration de serres au monde, un secteur qui nécessite une grande quantité de main-d'œuvre étrangère. C'est dans ce contexte que le groupe Kimitec, qui regroupe des entreprises innovantes d’agriculture raisonnée, a voulu faire la différence en créant la Fondation MAAVi.

L'une des activités principales de la fondation est le club de football MAAVi, qui aide les enfants de 4 à 16 ans, généralement le groupe d’âge le plus vulnérable, à s'intégrer culturellement et socialement.

Le club a été lancé en 2019 et plus de 200 filles et garçons l'ont rejoint dès sa première année. Il en compte aujourd'hui deux fois plus. En utilisant le sport d'équipe le plus populaire au monde comme outil d'intégration, la Fondation MAAVi veut promouvoir un vivre ensemble qui n'exclut aucune personne en raison de son pays d'origine, de sa race, de son sexe, de sa langue ou de son statut social.

En savoir plus (EN)

TOP