Nouvelles

(14 mai 2020) - En temps de crise, «la peur de l'autre» revient au centre du débat public. Le projet EPIC auquel participe l'AEIDL a tenu un premier webinaire sur le sujet le 28 avril dernier.

EPIC
© EPIC

Selon la Commission européenne contre le racisme et l'intolérance (ECRI), les discours de haine augmentent d'année en année depuis 2017, mais on manque toujours d’information sur le sujet en l’absence d’une définition claire permettant aux victimes et aux acteurs concernés de les identifier et de prendre des mesures pour les combattre.

Afin de contribuer à y remédier, le projet la Plateforme européenne des villes intégratrices (EPIC) a organisé le premier d'une série de webinaires sur la question le mardi 28 avril dernier.

Si tous les intervenants ont souligné qu’on ne peut pas résoudre le problème d’un coup de baguette magique, un plan d'action impliquant une approche globale et multipartite peut avoir un grand impact dans la lutte contre le discours de haine.

En savoir plus (EN)

TOP