L'initiative locale réinvente l'Europe

L’Association Européenne pour l’Information sur le Développement Local (AEIDL) a été fondée en 1988 par des hommes et des femmes convaincus que la construction européenne peut contribuer de façon significative à l’épanouissement des individus, des initiatives et des territoires.

Notre Projet européen

Développement territorial

2_territorial.jpg
De LEADER à FARNET, l’AEIDL s’est forgé une expertise dans la diffusion de l'approche territoriale du développement, une démarche qui s’appuie sur le dialogue permanent avec/entre les acteurs locaux et les bénéficiaires finaux des projets, et s’enrichit des échanges des uns et des autres au sein de réseaux, qu’ils soient locaux, régionaux, nationaux ou européens.

Lire la suite...

Développement social

3_social.jpg

Née dans le cadre d'ELISE, réseau européen sur les initiatives locales d'emploi, l'AEIDL est régulièrement impliquée dans des programmes, projets ou missions touchant - directement ou indirectement - l'emploi, l’économie sociale et solidaire, l’innovation sociale, la création d’activité, l’insertion socioprofessionnelle, l’intégration des migrants, l’égalité des chances et la citoyenneté.

Lire la suite...

Environnement

1_environment.jpg

Si l’objectif de durabilité et le respect de l'environnement constituent une dimension horizontale des projets de développement local que l'AEIDL animait depuis une dizaine d'années, c'est avec l'animation du programme européen LIFE, à partir du début de la décennie 2000, que l'AEIDL va faire de la composante environnementale du développement durable l'un de ses principaux secteurs d'activité.

Lire la suite...

Opinions - Contributions

L'innovation sociale dans LEADER

SILEA

(02 juillet 2019) - Cette étude, menée par ÖAR et ZSI sous la direction de Robert Lukesch, analyse l'importance et la portée des projets axés sur l'innovation sociale soutenus par les 77 groupes d'action locale LEADER autrichiens, et examine l'impact de ces projets dans chaque territoire.

Lire la suite...

Quoi de neuf à l'AEIDL?

Présidente.

Márta Márczis est une experte en développement local (rural et urbain) et régional participatif, avec une expérience spécifique en matière de pauvreté, d'environnement, de gestion de l'utilisation des terres et de développement économique social.

Ses domaines d’expertise incluent la recherche-action, la programmation et l'assistance technique en matière de développement local durable, le développement des institutions et des services, la bonne gouvernance, la création d'emplois, les PME, les partenariats public-privé, les mécanismes financiers alternatifs, la transition écologique, les processus et programmes de pré-adhésion à l'UE. Elle a de l'expérience dans la création et la mise en œuvre de programmes d'autonomisation des initiatives citoyennes, d'innovation sociale et d'inclusion socio-économique des femmes, des jeunes et des minorités défavorisées, telles que les Roms, les Kurdes et les Gagaouzes.

Márta a travaillé avec le Centre régional pour l'Europe et la Communauté des États indépendants (CEI) du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) à Bratislava (Slovaquie) de 2001 à 2014, et après la fermeture du Centre, elle est devenue experte du PNUD en Bosnie-Herzégovine et en Albanie en 2015. En tant qu'experte européenne principale au PNUD, elle a récemment mis en œuvre l'approche LEADER/CLLD en République de Moldavie (2016-2018).

Márta a également travaillé en tant qu'experte principale et coordinatrice nationale du programme ROMACT financé par la Commission européenne et le Conseil de l'Europe en 2015-2016. Auparavant, elle a coordonné le programme LoSD (Localiser le développement durable) dans les Balkans occidentaux et les pays de la CEI occidentale. Elle a été conseillère principale et chef de programme du programme modèle du PNUD «Cserehát / Košice», mettant en œuvre des méthodes et outils de développement inclusifs et participatifs dans les zones défavorisées (2003-2010). Elle a également contribué au programme pré-LEADER du PNUD en Serbie (2007-2009). Elle a travaillé en tant que conseillère principale et chef de programme au PNUD sur l'inclusion sociale locale dans l'UE et les pays en phase de préadhésion (2010-2014); la méthodologie et les études de cas du programme (Cluj Napoca, Pecs, Braila, etc.) ont contribué à la politique européenne en faveur des Roms (notamment le programme ROMAC) pour 2014-2020.

En tant qu'experte indépendante, Márta a participé activement à la mise en place d'une série de programmes pré-LEADER et de réseaux ruraux de la société civile dans les pays des Balkans occidentaux et en Turquie. Elle a contribué à la création du réseau rural national macédonien (ARYM), du programme pré-LEADER et du réseau de la société civile rurale dans trois régions pilotes d’Albanie, ainsi que du programme de type LEADER de la Fondation Ozyegin, au sud-est de la Turquie.

Elle a travaillé avec le ministère hongrois de l'Agriculture et du Développement rural sur divers projets et programmes, notamment la mise en œuvre au niveau national du programme LEADER+ en Hongrie, le plan national de développement agricole et rural de la Hongrie et le programme pré-LEADER pendant la phase de préadhésion de la Hongrie à l'UE.

Entre 1995 et 2001, elle a été coordinatrice d'un programme pilote de développement durable des bassins versants en Europe centrale, mis en place par l'Agence américaine de protection de l'environnement et financé par l'USAID.

Márta a été la fondatrice et la présidente du Parlement rural hongrois, l'un des premiers réseaux ruraux communautaires nationaux en Europe (1998). Elle a également été l'une des fondatrices de PREPARE (PRE-accession Partnership for Rural Europe) et en est membre depuis 1999. Les principales activités de PREPARE comprennent l'organisation de conférences multinationales, le renforcement des capacités et la mise en réseau du développement rural durable, ainsi que le transfert de connaissances et l'échange d'expériences entre pays membres de l'UE, pays en phase de préadhésion et pays non membres. En tant que partenaire de nombreuses instances décisionnelles nationales et européennes, PREPARE a pour objectif d'être la «voix» des initiatives de la société civile rurale dans l'Europe élargie. Márta est la coordinatrice nationale du Parlement rural européen en Hongrie.

Márta est membre de l'AEIDL depuis 2002, élue au conseil d'administration depuis 2010 et présidente depuis 2011.

D'abord enseignante et ingénieure en architecture paysagère, Márta parle couramment le hongrois (langue maternelle) et l'anglais, et a de bonnes connaissances en allemand et en russe.

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.