Nouvelles

(25 mai 2020) - L’Autriche, le Danemark, les Pays-Bas et la Suède ont envoyé leur propre projet de fonds de relance de l’UE aux capitales européennes samedi 23 mai. Point central du document : l’argent devra être remboursé.

Frugal 4
© Bloomberg

Les éléments fondamentaux du nouveau projet sont très similaires au plan Merkel-Macron: les «quatre frugaux» prônent également la création d’un un fonds commun, dont l’argent serait destiné aux secteurs économiques qui sont particulièrement affectés par la crise du coronavirus.

Les investissements viendraient soutenir la recherche, l’innovation et la santé, ainsi que la transformation verte et l’agenda numérique. Contrairement à ce que prévoit le plan Merkel-Macron cependant, l’argent doit être remboursable.

Selon le principe «des prêts pour des prêts», les fonds provenant des marchés des capitaux doivent être redistribués sous forme de prêts, qui doivent être bon marché mais pas gratuits. Car les «quatre frugaux» ne veulent pas d’une mutualisation de la dette.

La balle est désormais dans le camp de la Commission. Depuis le dernier sommet européen qui a eu lieu fin avril, l’exécutif européen travaille sur un concept de fonds de relance qu’il présentera mercredi 27 mai, en même temps que sa nouvelle proposition de budget à long terme de l’UE. EurActiv)

En savoir plus

TOP