Nouvelles

(21 mai 2021) - Selon un groupe de réflexion animé par Marjorie Jouen (Institut Jacques Delors), un «Semestre rural» intégré dans le Semestre européen constituerait un bon outil pour mettre en œuvre une véritable politique d’ensemble pour les zones rurales.

Rural
© Union européenne / Francesco Castellani

Lancé en 2011, le Semestre européen est devenu au fil des ans un puissant instrument de coordination des politiques de l’Union européenne et de ses Etats membres.

En septembre 2019, la Présidente de la Commission européenne annonçait son souhait de développer une nouvelle vision à long-terme pour les zones rurales (VLTZR).

La proposition du groupe consiste à se greffer sur le Semestre européen, en faisant en sorte d’y inclure la totalité des préoccupations rurales - environnementales, sociales, économiques, numériques, éducatives, etc. Un «Semestre rural» intégré dans le Semestre européen constituerait ainsi une manière d’engager collectivement les Etats membres pour développer des politiques globales en faveur des zones rurales.

Après avoir expliqué comment la dimension rurale pourrait être incluse dans le Semestre européen, l’article présente les motivations et l’étendue d’un tel processus de coopération / convergence.

Il détaille ensuite le contenu possible des politiques soumises à revue, les cibles et les indicateurs spécifiques, ainsi que les conditions requises pour lancer et mettre en œuvre le Semestre rural comme composante de la VLTZR.

Lire l'article

TOP