Nos projets

L’intégration du nombre considérable de réfugiés acceptés par l’Allemagne a commencé. Márta Márczis, présidente de l’AEIDL, rend compte du récent atelier organisé sur ce thème par la Fondation Robert Bosch. Le modèle Sprint qui a essaimé dans le pays et les reportages de la BBC à Oberhausen montrent comment les défis sont relevés au niveau local.

Bosch
© Robert Bosch Stiftung

(02 décembre 2016) - La rencontre «Robert Bosch Academy On Tour» organisée à Berlin a permis d'examiner les caractéristiques et pratiques de la culture d’accueil allemande et de débattre des questions liées à l'accès des réfugiés à la sécurité sociale et au marché du travail allemands.

La coopérative Sprint à Wuppertal a été la première en Allemagne à former et fournir des interprètes / agents d'intégration rémunérés pour faciliter la communication entre les migrants, les administrations et les prestataires de services sociaux. Le modèle a été transposé dans une vingtaine de villes et régions à travers le pays.

Plus de 2 500 réfugiés, la plupart d’Irak, de Syrie et d’Afghanistan, ont récemment été installés à Oberhausen en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Depuis novembre 2015, une équipe de BBC News est allée plusieurs fois dans la ville pour y réaliser des reportages sur l'évolution des relations entre les réfugiés et leur communauté d'accueil.

En savoir plus

TOP